Newsletter 2 - Restez au contact de vos clients !

Planifier, organiser, perfectionner : c'est bien. Se confronter à ses clients, c'est encore mieux !

Cher(e)s ami(e)s entrepreneur(e)s,

Comment s’organiser pour vivre de son activité en 24 mois ? Un proche ami de ma sœur se posait cette question.


Un peu de contexte

Après 6 ans dans une agence de communication lyonnaise, Thibault, 34 ans, décide de devenir consultant en communication digitale et de s’installer à la campagne.

Il part à Alba-la-Romaine avec sa femme et ses 2 enfants. C’est en Ardèche si vous vous demandiez ! La vie au grand air, c’est un rêve qui se réalise ! Thibault connaît le prix de sa liberté : il peut tenir deux ans avec les allocations chômage, au-delà il devra impérativement gagner 2 000 euros nets par mois grâce à son activité.

Thibault sait que pour atteindre un chiffre d’affaires annuel net de 24 000 euros, il n’a pas une minute à perdre et que les premiers mois vont être déterminants. En bon expert technique qui ne laisse rien au hasard, Thibault n’est pas inquiet : il aime anticiper, planifier, s’organiser. Aucun risque qu’il procrastine !

Son plan d’action pour les 6 premiers mois

Le lundi et le mardi : il se forme à distance au SEO (c’est en gros la science qui permet d’être bien visible sur Internet)

Il est déjà bon dans ce domaine mais il doit désormais être le meilleur.

Le mercredi : il conçoit le design de son site et produit du contenu.

Pour un consultant en communication digitale, son site, c’est comme la vitrine d’un magasin de luxe, il doit en envoyer plein la vue.

Le jeudi et le vendredi : il travaille pour deux anciens clients avec qui il a gardé un bon contact.

Les missions ne sont pas passionnantes mais ça lui permet de garder le lien avec le métier. Et accessoirement ça lui rapporte un peu d’argent, ce qui est rassurant en cette période !

Bref Thibault est plutôt satisfait de son agenda !


Voici mon avis : j’espère que Thibault va hériter d’une vieille tante ou gagner au loto car il n’a à peu près aucune chance de vivre de son activité en s’organisant comme cela. Pour comprendre pourquoi, je vous en parle dans un live que vous pouvez visionner ici.

RDV pour la prochaine newsletter, vous découvrirez l’histoire d’Eloïse, créatrice de bijoux fantaisie.

Si vous avez des questions, posez-les-nous dans notre groupe Facebook, qui rassemble des centaines d'entrepreneurs motivés.

À bientôt,

Aimery de RiseCamp

PS : Vous pouvez (re)lire ici l’histoire de Charlotte, naturopathe, qui a eu un déclic un an et demi après s’être lancée.