Newsletter 3 - Savoir-faire ou faire-savoir ?

Identifiez vos atouts pour toucher vos clients.

Cher(e)s ami(e)s entrepreneur(e)s,

J’ai dîné samedi chez une amie que je connais depuis le lycée. Elle s’appelle Eloïse, elle est créatrice de bijoux fantaisies (bracelets, bagues, colliers, pendentifs...). Elle les vend uniquement en ligne et ses prix varient de 20 à 40 euros.

Elle s’est lancée en 2014 et n’a jamais réussi à décoller : durant sa meilleure année, elle gagnait seulement 800 euros par mois. Aujourd'hui, elle est démotivée. Je peux la comprendre...

Au cours du dîner, j’engage la conversation au sujet de son activité. Elle a l’impression d’avoir beaucoup travaillé son storytelling. Elle est frustrée de constater que des créateurs qu’elle suit sur Instagram qui proposent selon elle des produits quelconques puissent avoir des dizaines de milliers d’abonnés. Elle-même n’en a que 3 000 au bout de quasiment 10 ans, alors que ses bijoux sont de bien meilleure qualité !

Après avoir jeté un œil à son site, son compte Instagram et à ceux de ses concurrents, je lui pose cette question qui, vous le verrez, s'avère très stratégique :

Moi : Est-ce que tu prends autant de plaisir à confectionner tes bijoux qu’à te faire connaître ?

Eloïse : Oh je préfère de très loin travailler sur mes bijoux ! Communiquer me demande vraiment de gros efforts, je n’aime pas ça. Si je pouvais m’en passer et travailler toute la journée dans mon atelier...

Eloïse n’est pas la seule. Nous avons tous une compétence dominante entre le savoir-faire, la partie “produit”, et le faire-savoir, la partie “communication”. L’important est d’en prendre conscience. Puis d’adapter sa stratégie en conséquence.

Moi : Si tu n'aimes pas passer du temps sur ta communication, tu n’es pas condamnée à te forcer, tu sais. Deux options possibles ! Déléguer ta communication...

Eloïse : Mais je n’en ai pas les moyens !

Moi : Oui, ou alors avoir une offre qui frappe les esprits !

Eloïse : Euh que veux-tu dire ?

Plus le produit ou le concept est vu comme exceptionnel, moins il est nécessaire de communiquer. Ce n’est pas pour rien qu’on dit “Ses produits parlent d’eux-mêmes !”

Moi : Pour minimiser tes efforts de communication, tu dois te démarquer par ton produit. Il te faut donc un concept le plus original possible, dont ton client se souviendra forcément et qu’il aura envie de partager autour de lui !

Voici une créatrice de bijoux qui se distingue par son produit : Camille Enrico. La preuve, parmi les sites concurrents que j’ai consultés, c’est l’un des seuls dont je me souviens !

Un bijou brodé : il fallait y penser !

Il ne s’agit pas non plus de réinventer la roue, mais le concept doit pouvoir faire parler, et donc s’expliquer facilement.

Natacha Birds est quant à elle une créatrice qui se distingue avant tout par sa communication. Bien entendu ça ne veut pas dire qu'elle n'a pas de savoir-faire, mais de mon point de vue, son atout majeur est davantage le faire-savoir.

Elle a créé un superbe univers, cohérent et original ! Et elle a soigné les moindres détails. Jusqu'à sa description Instagram, qui est magique : “Je peins des femmes qui sont des fleurs.”

Bien sûr, vous pouvez aussi jouer sur les 2 tableaux, comme Charlotte Chesnais.

En résumé, choisissez votre camp : savoir-faire ou faire-savoir !

Si vous avez des questions, posez-les-nous dans notre groupe Facebook, qui rassemble des centaines d'entrepreneurs motivés.

À bientôt,

Aimery de RiseCamp