Newsletter 7 - Votre marché est-il assez vaste ?

Avec Nico et Ed, on a passé une semaine incroyable : nous avons reçu pas moins de soixante-cinq candidatures au programme pilote RiseCamp ! Que de projets, d’enthousiasme, de créativité ! Ça nous a donné un modjo dingue pour organiser ce programme qui s’annonce bouillant, et dont l’objectif principal sera de trouver des clients avec et pour les participants.

Mais il y a un revers de la médaille. Nous ne pourrons sélectionner que dix des soixante-cinq entrepreneur(e)s aujourd’hui candidats. Comme vous pouvez l’imaginer, la tâche est délicate… Un constat nous a vite interpellés à l’étude des candidatures : si certains projets rentrent bien dans le cadre du programme, c’est moins le cas pour d’autres.

Petit panorama des candidatures :

  • Les thérapeutes et les enseignants : nous voyons très bien comment nous pouvons vous aider. 
  • Les coachs : cela dépend de votre activité car il existe des coachs dans un très grand nombre de domaines. Nous avons besoin de comprendre à chaque fois si l’hypothèse de marché est réelle : des personnes sont-elles prêtes à payer pour l’accompagnement en question ? Le programme pilote est conçu pour aider des personnes à trouver des clients, étant acquis qu’un marché existe bien pour elles ; nous ne pourrons donc pas inclure les projets qui reposent sur une hypothèse non encore vérifiée.

C’est le cas de Mélody, qui a postulé à notre programme pilote. Sa proposition de valeur est la suivante : « conseil en image et développement personnel sur mesure pour les femmes qui veulent se révéler et être bien dans leur peau ».

Nous trouvons son activité très originale et nous pensons qu’elle peut intéresser certaines femmes. Mais nous ne sommes pas certains que le marché soit suffisamment vaste. D’autant plus que Melody n’a pas encore trouvé de clientes.

Nous avons décidé d’aider Mélody en-dehors du programme pilote. Au cours des prochaines semaines, nous allons chercher à mieux comprendre avec elle qui sont ces femmes qui sont prêtes à payer du conseil en image et en relooking, et le cas échéant où les trouver. Tout un programme passionnant !

Tout ceci nous a d’ailleurs donné l’idée de proposer un jour un nouveau programme dont le but serait de tester une idée et de vérifier qu’il existe un marché suffisant pour pouvoir en vivre (atteindre un “market fit” comme on dit en anglais).

Nous vous tiendrons au courant des avancées de Melody dans sa quête d’un marché solide.

À très bientôt,

Aimery et toute l’équipe RiseCamp